Carpaccio de courgettes

proposé par Claudie.

Grâce aux petites courgettes d’il y a 2 semaines, j’ai eu envie de les faire crues, elles étaient si attirantes !
J’ai donc tenté un carpaccio de courgettes. Voilà comment j’ai fait :

J’ai lavé les courgettes, j’ai enlevé le pétiole et le petit point d’orgue de l’autre côté.
Je les ai coupées dans le sens de la longueur en très fines lamelles (soit couteau, soit mandoline).
Je les ai déposées sur un plat plat.
Je les ai enduites d’une bonne huile d’olive + de l’huile au basilic d’une recette précédente, de fleur de sel et j’ai délicatement saupoudré de poudre de cumin.
Au bout d’un moment, j’ai un peu touillé tout ça, puis j’ai bien disposé les lamelles sur l’assiette, j’ai recouvert l’assiette d’un film plastique. Et elles sont restées au frigo 36 heures environ.

Désolée, ne connaissant pas le résultat, je n’ai pas fait de photo avant de goûter ce soir, et une fois que j’ai goûté, je n’allais pas vous faire la photo d’une assiette vide…

J’aime bien le cumin, je suppose qu’on peut faire un carpaccio avec d’autres épices au choix.
En tout cas, petites comme cela, elles sont délicieuses crues.

Bon appétit

Claudie

 

Suite à l’envoi de cette recette, alerte sur le plastique envoyée par Sophie :

Le film plastique que vous mettez sur vos courgettes assaisonnées d’huile d’olive, est bourré d’additifs (métaux lourds, conservateurs, chimie diverse, etc., etc. la liste est parfois longue) pour qu’il soit brillant, transparent, souple et résistant (des bisphénol aussi, etc., etc.) ces additifs migrent dans le gras. Donc méfiance maximum pour tous les films plastiques et autres plastiques au contact avec de l’alimentaire, gras ou / et acide !
Pour les contenants en plastique genre «tipaware» si vous en avez, regardez le logo, c’est un triangle, au milieu il y a un chiffre, il faut privilégier les chiffres de 2, 4 et 5. Les autres sont à écarter.

Le verre, c’est le top!

Amicalement,

Sophie Golvin pour Zéro Déchet Sud Luberon

Les aubergines par Dora, une autre façon…

Les faire griller entières au four, comme pour un caviar, en ayant pris soin de les piquer avant avec une fourchette pour éviter qu’elles n’explosent en vol.

Les retourner pour éviter que la peau brûle. 15 min environ, selon la taille de l’aubergine. Il faut qu’elle soit molle.

Après je les ouvre en deux et je mets sur chaque moitié, sel huile d’olive petits morceaux de fêta, olives noires 1 ou 2, menthe ciselée et poivre.

Je sers froid.

Léger et savoureux.

Les guirlandes d’aubergines

de Dora.

Les laver.
Les couper en rondelles minces, sans les peler.
Saupoudrer de sel fin et laisser dégorger durant 3 à 4 h ( très IMPORTANT dans toutes les recettes d’aubergines, car ça casse la structure spongieuse de l’aubergine).
Essuyer avec un linge propre ou papier absorbant.
Puis, les enfiler sur un fil solide, légèrement espacées les unes des autres.
Suspendre le fil dans un endroit aéré, sec et À L’OMBRE.
Les laisser se déshydrater COMPLÈTEMENT.
Puis stocker dans boîte ÉTANCHE.

S’utilisent ensuite comme des champignons (dont elles ont le goût) , en les faisant tremper quelques minutes à l’avance.

Chutney d’aubergines piquantes


proposé par Dora.

• 1 kg d’aubergines
• 4 cuillères de piments rouges écrasés ou en poudre
• 1 tête d’ail
• 1 tasse de vinaigre
• 1 cuillère de carvi noir
• 1 cuillère de poivre noir moulu
• 1 cuillère de curcuma
• 2 cuillères de graines de moutarde noires
• 4 cuillères de sel
• 25 grammes de gingembre
• 2 tasses d’huile d’arachide ou tournesol

Le matin : Lavez les aubergines, coupez-les en cubes, roulez-les dans le sel fin, étalez-les sur un plateau et laissez au soleil pendant 12 heures…

Le soir : pilez dans un mortier l’ail, le gingembre, les graines de moutarde et de carvi puis délayez le tout avec du vinaigre. On peut aussi mixer à petite vitesse plutôt que piler.

Égouttez les aubergines, pressez-les dans les mains pour faire sortir toute l’eau . Roulez les morceaux d’aubergines essorés dans le curcuma, le piment, le poivre et le mélange d’épices au vinaigre.

Mettez le tout dans un pot en verre, versez l’huile pour recouvrir l’ensemble et fermez le pot.

Laissez le pot au soleil. Chaque jour, secouez-le puis ouvrez-le et remuez son contenu. Au bout d’une semaine, les aubergines sont prêtes à être consommées.

Caponata sicilienne (avec des aubergines)

proposée par Dora.

Pour 6 personnes :
• 1 kg d’aubergines
• 500 g de poivrons
• 500 g de tomates
• 3 à 4 oignons
• 6 gousses d’ail
• 1 branche de céleri
• 8 olives noires
• 2 cuillères à soupe de câpres
• Huile d’olive
• Vinaigre

Lavez les aubergines. Coupez-les en gros cubes avec leur peau. Faites frire à la poêle ces morceaux dans 5 ou 6 cuillères d’huile d’olive bien chaude. Réduire le feu et faites cuire doucement jusqu’à ce qu’elles soient bien fondantes. Mettre à égoutter.

Préparez les poivrons, ôtez les extrémités, les parties blanches et les graines. Coupez en lanières.

Plongez les tomates dans l’eau bouillante et pelez-les. Ôtez la partie liquide qui contient les graines.

Coupez le céleri et émincez l’oignon.

Dans une grande sauteuse, faites frire les oignons dans 4 cuillères d’huile d’olive avec les poivrons, le céleri et les gousses d’ail entières. Remuez pendant une grosse minute à feu vif puis laissez mijoter 10 à 15 minutes à feu doux.

Ajoutez les tomates, laissez cuire 5 minutes puis ajoutez olives et câpres.

Laissez mijoter 5 minutes et ajoutez les aubergines parfaitement égouttées.

Faites cuire encore 5 minutes et ajoutez une petite cuillère à soupe de vinaigre et du poivre. Salez modérément (olives et câpres sont naturellement salés). Augmentez le feu et remuez pour permettre l’évaporation du vinaigre.

Laissez refroidir et servez à température ambiante.

Acras d’aubergines recette des Antilles

proposée par Dora

Pour 4 personnes :
• 4 aubergines
• 250 g de farine
• 2 œufs
• ¼ de litre de lait
• 50 g de levure de boulanger
• 2 oignons
• 2 gousses d’ail
• 2 petits piments
• Persil
• Sel marin
• Huile de friture

Coupez les aubergines en deux dans le sens de la longueur, faites-les griller au four pendant 15 à 20 minutes.
Pendant ce temps, préparez une pâte à beignets épaisse :
– diluez la levure dans le lait tiédi,
– faites un puits avec la farine, une pincée de sel, incorporez les œufs et le lait + levure,
– travaillez doucement la pâte sans grumeaux,
– laissez reposer la pâte dans un endroit frais.
Dans un gros mortier, pilez ail, persil haché et piment
Lorsque la chair des aubergines est bien tendre, coupez-la en petits morceaux, incorporez-la au contenu du mortier et travaillez l’ensemble au pilon jusqu’à obtenir un hachis compact.
Mélangez la purée d’aubergines à la pâte à beignets.
Préparez la friture et faites-y tomber des cuillerées de la préparation et laissez gonfler.

Aubergines soufflées

 
Voici une recette facile à faire avec de grosse aubergines comme nous avons à l’AMAP.
 
Ingrédients (6 personnes) 
3 aubergines (assez grosses)
2 œufs
1 brousse ou du fromage frais
le jus d’un 1/2 citron
thym
basilic
sel, poivre
huile d’olive
pignons de pin ou cerneaux de noix
du parmesan
 
 
Préparation
 
1) Couper les aubergines. Les évider en mettant de côté la chair.
Faire cuire les « peaux » 15 minutes environ au four à 180 °C.
 
2) Faire revenir la chair à la poêle dans de l’huile d’olive (on peut être généreux, ça boit) jusqu’à ce qu’elle soit composée. Ajouter quelques pignons ou cerneaux de noix concassés.
 
3) Dans un saladier, mélanger la brousse, la chair d’aubergine cuite, le basilic ciselé, les deux jaunes d’œufs, du thym selon son goût.
Assaisonner (sel, poivre, jus de citron) selon son goût.
Pour les gourmands, râper du parmesan dans la préparation.
 
4) Monter les blancs en neige et les mélanger à la préparation pour la rendre mousseuse.
 
5) Remplir chaque demi-aubergine avec et mettre à cuire au four à 200 °C durant 30 minutes.
 
 
Olivier

Conservation du basilic

Nous avons eu de beaux et gros bouquets de basilic fleuri. Voici ce que j’en ai fait !
Presque zéro déchet, je n’ai jeté que les tiges et quelques feuilles pas très belles.

Trier et couper les fleurs, mettez-les à sécher dans un plat.
Sur le plat de gauche, ce sont les fleurs au bout d’une semaine (il y en avait moins au départ).

Lorsque les fleurs sont sèches, les enlever des tiges et les garder dans ce que vous voulez.
J’ai récupéré un flacon d’herbes vide…
À utiliser toute l’année. Nous aussi, on se décarcasse !

Pour les feuilles :
Laver le basilic. Dans une essoreuse à salade, ça marche très bien.
Les hacher au robot, ou au couteau, ou comme vous faites habituellement.

Mettre le basilic haché dans un pot et recouvrir d’huile d’olive.
Il doit être toujours recouvert d’huile. En rajouter, si besoin, au fil du temps.

Tout est utilisé et on a du basilic, même quand il n’y en a plus dans le panier !

Partageons nos recettes

Vous avez fait de bons petits plats avec les légumes du panier cette semaine ?
Et si nous partagions nos recettes, nos astuces.
Je vous propose de me les envoyer et de les partager.
Je les transférerais à tout le monde par mail et les mettrais sur le site, rubrique À vos casseroles, pour qu’on les ait à porter de main, quand on veut.
N’hésitez pas, je suis prête à relayer.
 
Cécile
contact@paroledeterre.org