Des nouvelles des champs, juin 2021

Voici quelques photos des cultures en place sur la ferme à Vaugines :

Les pommes de terre, visibles depuis la route, poussent bien, avec des fleurs blanches ou roses selon les variétés plantées. La série plantée précocement a du mal à repartir depuis le gel, mais celles plantées à la bonne date sont belles : le désherbage a été fait quand les plantes étaient toutes jeunes, l’arrosage est bien rythmé. Alex et Luc pourront a priori stocker les pommes de terre dans les frigos du magasin de producteur de Cadenet, ça facilitera la bonne conservation sans aller les stocker dans des frigos à Saint-Andiol (c’est ce qu’ils ont fait l’année passée…).

Une serre d’aubergines, qui ont bien démarré, mais avec des pucerons qui attaquent dur. En traversant la serre, on observe beaucoup de larves de coccinelles, à différents stades de développement (en orange sur la photo, le dernier stade). Si elles n’arrivent pas à prendre le dessus, Alex fermera la serre complètement pendant 1h lorsqu’il fera bien chaud, pour monter la température à 50-55°, histoire que les plantes transpirent, cela asphyxiera les pucerons sans tuer les coccinelles, hop serre ouverte, arrosage, et les coccinelles devraient alors être en force par rapport au nombre de pucerons restants… affaire à suivre !

La serre de poivrons, avec des poivrons longs et des poivrons carrés. Idem pas mal de pucerons, beaucoup de larves de coccinelles hébergées sur les «mauvaises herbes» en inter-rang. Alex n’a pas envie de désherber maintenant, histoire de laisser le temps aux larves de se transformer et de manger les pucerons… Un dilemme car, en attendant, ces mauvaises herbes poussent et font concurrence aux poivrons…

Des aromatiques (basilics et persil) et des œillets d’Inde poussent entre les plants d’aubergines.

Les courges, les melons et les pastèques sont en train d’être plantés en ce moment sur les terres à Villelaure (pas de photos, désolée !).

Solène

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.