Petits gâteaux zéro déchet de Sophie

Voici une recette simple, économique, rapide, facile à faire, bonne pour la santé, ZÉRO DÉCHET

Au début, l’idée de cette recette m’est venue de l’utilisation des déchets de l’extracteur lorsqu’on faisait du jus de légumes, avec des fruits.
Je les ai utilisés en les incorporant dans des ingrédients de manière à ne pas les jeter.
Par la suite, j’ai continué cette idée en utilisant des légumes et fruits entiers lorsqu’on ne faisait pas de jus.

Je ne calcule ni ne pèse, je fais tout au fur et à mesure des besoins, de toute façon, ça ne peut pas se rater.
Par exemple, c’est trop sec ? Trop mou ? Pas assez souple ? Je rajoute du liquide/de la farine/un œuf… de manière à remplir un saladier.

Le principe est très simple : il n’y a pas plus varié et créatif. Et donc amusant à faire.

DÉROULÉ :

– Une bonne quantité de légumes et fruits râpés, crus. Par exemple, 2 légumes et 2 ou 3 fruits, légumes souvent à racine, carottes, betterave, ou céleri, courgette… ce qu’on a à la maison. évitons le chou et les artichauts…
Je n’ai pas encore essayé la pomme de terre râpée, ça doit être très bon.
Fruits : le plus souvent pomme, orange, banane, ce qu’on a sous la main. Fruits de saison.
Ils donnent des fibres, et sucrent déjà.

– N’importe quelle farine (blé, pois chiche, sarrasin, riz, maïs, lentilles…). Je les marie en choisissant 3 par 3. Le choix est vaste.

– N’importe quel ajout sucré si l’on veut que ce soit davantage sucré : sucre en poudre, fond de compote, de confiture, sirop de fruit, sirop à boire, ce qu’on a dans le placard… restes de biscuits…

– 3 œufs, c’est parfait pour donner le moelleux et le liant.

– N’importe quel lait, de vache, de soja, amande, etc. ce qu’on a l’habitude d’utiliser…

– Parfum et croquant, ce que l’on a : fleur d’oranger, huile essentielle alimentaire, des raisins secs, des amandes pilées ou noix, des graines de tournesol, et si l’on veut épicé : curcuma, gingembre. Je n’ai pas encore essayé la poudre de cacao.

– On utilise les restes, en petites quantités, par exemple, semoule de blé ou de maïs, on peut même incorporer des restes de pois chiches ou haricots blancs écrasés, non cuisinés, des pâtes écrasées, du pain sec en petits bouts… etc., etc.

– Couleurs : la betterave rendra les galettes rouges, le curcuma orange.

On brasse le tout pour avoir une pâte qui se tient et en même temps souple.

On l’étale directement sur une feuille de papier sulfurisé recyclé plusieurs fois (zéro déchet), à même la plaque du four, pour avoir une épaisseur moyenne de 1 cm, et on fait cuire, feu moyen à chaud, quelques 20 minutes. Ça dépend du four. Il y a le test du couteau pour vérifier que c’est cuit. On surveille pour que ça reste souple.

Une fois refroidi, on découpe des rectangles, gardés au frigo dans un contenant fermé, et s’il y en a beaucoup, à la congélation aussi..

Coupe-faim idéal, sans gras ajouté, ni sucre si on veut, on peut les manger au petit déjeuner, émiettés comme pour un muesli, en tartines, ou en goûter ou pour calmer une petite faim.
Pour le goûter des enfants, celui-ci ne fait pas de miettes, pas de taches, ne fait pas grossir. évite d’acheter les biscuits industriels emballés pleins de mauvaises graisses et sucres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.