Céline pour les poulets et lapins

celine-reyre-avec-un-poulet«La ferme du Luberon»
Elevage de volailles, poules pondeuses et lapins biologiques

• Une exploitation biologique pour un impact moins grand sur la planète mais aussi pour la santé et le bien-être de ses clients.
• Respectueux des animaux.
• Un élevage plein air, pour obtenir un produit de qualité avec du goût et de la texture.

 

Pour le moment l’élevage est situé en 2 endroits :

• Oppède sur son lieu de résidence principale pour les poussinières et une partie des lapins.
• Robion pour les parcs adultes, pondeuses et lapins.

poules-celineL’élevage des poulets :
«Que l’on reçoit à un jour, il me faut aller les chercher vers 3h du matin, au camion à l’autoroute Avignon Sud. Au préalable la poussinière a été chauffé depuis la veille. Ils sont installés en poussinière durant minimum 4 semaines. Ensuite transférés à la tombée de la nuit vers les parcs des adultes, jusqu’à l’âge de 13 à 14 semaines où l’abattage commence, sur une période de 4 semaines. Pour l’alimentation, comme je le faisais avant de façon familiale, leur apporter une alimentation diversifiée céréales concassées, graines que je fais germer, soupe de pain, légumes de maraicher bio. Un respect des vides sanitaires, terrains et bâtiments permettront une régénérescence du sol ainsi qu’un parasitisme moins élevé. Les traitements sont préventifs et naturels (ex: vinaigre pour la coccidiose une fois par semaine dans l’eau de boisson),  Objectif 3600 têtes par an, soit 300 poulets par mois, je commanderai donc 330 poulets chaque mois afin de prévoir une mortalité de 10%.»

petit-lapinLes lapins :
«Une activité que je souhaite développer. Au mois d’avril 2016 j’ai suivi 4 jours de formation organisés par civam bio 53 en Mayenne. Je fais parti de l’Association des éleveurs de lapins bio de France.
Mon premier objectif sera d’avoir 24 mères en parc. Il me faudra 3 mâles et des futurs reproducteurs. Une mère reproduira maximum 4 fois par an en comptant 8 lapereaux par portée et un % de mortalité. J’estime pouvoir obtenir 18 petits par mère soit (24×18) 432/an à 36/mois. Pour le choix des races je pense croiser des fauves de bourgogne avec des géants papillons afin d’obtenir une lapine productive et un bon poids de viande sur les lapins à l’engraissement.»

Tarifs :
Le poulet est à 13 €/kg :
• Petit de 1,5 kg à 1,8 kg, soit un prix d’environ 21,50 €
• Moyen de 1,8 kg à 2,1 kg, soit un prix d’environ 25,40 €
• Gros plus de 2,1 kg, soit un prix d’environ 29 €

Le poulet découpé est à 14 €/kg
• Poids moyen de 1,8 à 2,1 kg soit un prix moyen de 27 € (1 carcasse, 2 filets, 2 cuisses, 2 ailes)

Le lapin est à 14 €/kg :
• poids moyen du lapin : 1,9 kg soit un prix de 26,60 €

Les dates de livraison :
Les mardis 30 octobre, 27 novembre et 18 décembre 2018, les mardis 29 janvier et 26 février 2019.

Contrat 2018 à télécharger.

« La ferme du Luberon »
Céline Reyre
545 Chemin de la Montagne
84580 OPPEDE
Tél : 06 79 82 43 28
Mail : celine.reyre@neuf.fr