Compte-rendu AG

AG AMAP Parole de Terre du 5 mars 2013

Nombre de participants  35 pour 25 familles représentées, quelques familles se sont excusées.
Bureau au complet !
Producteurs : Michel Isouard, Tristan Rique, Luc Grimaud, Régine Roustan représentante des jardins de l’escapade pour les œufs, Benoît Lairon-Reynier le boulanger.

Bruno Adam, président, fait le bilan de l’année passée :

– 7 ou 8 réunions de bureau dans l’année pour la gestion et l’organisation du fonctionnement de l’amap.

–  42 paniers distribués sur 41 semaines, 2 producteurs de légumes comme l’année précédente.

– 77 adhérents pour 82 paniers, alors que nous avions tablé sur 100 paniers. Une vingtaine de paniers en moins représente une perte de chiffre d’affaire conséquente pour les producteurs, sachant que les plans de culture et de production ont été prévus pour 100. Malgré tous nos efforts, nous n’avons malheureusement pas réussi à atteindre notre objectif.

– Nouveaux partenaires cette année, les Gillet pour des fromages de chèvre qui ont semble-t-il satisfait tout le monde.

– Un sac de toile de jute a été offert à chaque adhérent lui permettant de transporter ses légumes.

– Globalement les distributions se sont bien passées… il y a toujours épisodiquement des petits ratés, certains amapiens oubliant de venir à leur permanence, d’autres essayant de passer au travers….
Bruno évoque très sérieusement l’idée d’un pointage et de sanctions !

– Le numéro de téléphone de l’amap a été bien utilisé par les amapiens pour prévenir de leur retard ou absence. En raison de l’archaïsme de certains membres du bureau, dont le président, il est préférable de laisser un message vocal plutôt qu’un SMS…

– Nous avons fait moins d’animation cette année (pique-nique, concours …. ), le bureau s’essoufflerait-il ? Nous sommes ouverts à toutes les propositions et les aides en ce sens.

– Bruno déplore aussi de n’avoir pas participé cette année à la dynamique du réseau local d’Alliance Provence, dont les réunions régulières sont souvent très loin…

Lors de la précédente AG, nous avions pris des engagements sur plusieurs points :

– Mise en place de la feuille de chou, dont le numéro 3 est sorti pour la dernière distribution. A cette occasion il est souligné la qualité du travail accompli par Cécile pour la mise en forme, ainsi que l’investissement soutenu d’Odilon Wenger pour le contenu : il n’est pas nécessaire de faire partie du bureau pour s’investir et apporter une dynamique, Odilon en est la preuve !

– Le site internet activé et alimenté par Cécile, dont on salue une nouvelle fois le travail. Parmi les diverses rubriques, on y trouve tous les documents de l’amap, une présentation des divers producteurs, ainsi que des petites annonces. N’hésitez pas à le visiter régulièrement !

– Des cartes de visite et des flyers ont été faits pour permettre une meilleure communication , et le  recrutement de nouveaux adhérents… il reste quelques cartes de visite !!

– La question  des « paniers solidaires » : ils ne peuvent être gérés que par un ou des volontaires, sans passer par l’association ( voir le compte-rendu de l’AG de 2012). Blandine s’en est occupée cette année, elle continuera. Nous noterons ses coordonnées dans la prochaine feuille de chou pour que les paniers orphelins puissent être  donnés ou vendus à des personnes en difficulté.

–  De même la gestion en direct par les amapiens des échanges de paniers de vacances semble avoir bien fonctionné.

Pour la saison qui vient, comme cela a été annoncé, c’est Luc Grimaud qui reprend la production des légumes pour l’hiver,Tristan poursuivant la production d’été. La distribution se fera toujours sur le même lieu.

En accord avec les deux producteurs, nous nous arrêterons à 80 paniers. Le prix du panier est maintenu. À la question d’un présent demandant si du coup, la quantité de légumes sera la même, la réponse est oui de la part de Tristan et de Luc, qui est en contact avec Michel pour bien prendre le relais.

À ce jour, une trentaine de contrats nous sont revenus, ce qui est très faible. Nous ouvrirons très rapidement les inscriptions à l’extérieur (le 12 mars), notre volonté étant d’avoir les contrats d’engagement pour 80 paniers au plus tard début avril (les paysans ont de leur côté déjà engagé les travaux et frais pour la production des légumes !).

Les producteurs :

Michel et Laurence font le point sur la saison écoulée, insistant sur le fait que le climat a été particulièrement clément cette année ; ils exposent les raisons qui leur font abandonner la production des légumes pour l’amap, et se tourner plutôt vers l’atelier vin. Ils continueront à nous proposer du vin, du jus de raisin et de l’huile de tournesol .

Tristan, toujours très bavard, nous a parlé de nouveaux ravageurs qui lui ont causé du souci sur les tomates.
Il est satisfait de la saison passée.

Luc Grimaud, conscient de la lourde responsabilité qu’il endosse de reprendre derrière Michel, nous confirme qu’il est prêt, et qu’il fera son possible pour nous satisfaire, en quantité comme en qualité et en diversité .

Régine Roustan, pour les œufs, nous dit que leur objectif des 50 boîtes n’est pas encore tout à fait atteint, mais que ça vient doucement . Les nouveaux contrats seront prêts très prochainement, diffusés sur notre site et par mail à tous les adhérents . Pour mémoire, une boîte pour 2.35, 2 pour 4.50….

Émilien et Émilie, pour l’agneau, absents pour cause d’arrachage de molaires, ont déjà fait circuler leurs contrats et leur mode d’emploi par la voie des mails, vous retrouverez tout ça en ligne sur note site. Ils nous demandent aussi de préciser de bien différencier les barquettes de saucisses de celles de merguez sur les contrats… dans le doute ne pas hésiter à les appeler !

Il y a un contact avec un producteur de bœuf, race Aubrac, originaire de Revest du Bion, en attente.

À la demande de plusieurs amapiens pour des paniers de fruits, Rita verra avec Michel pour des abricots et Françoise verra avec les jardins de Gaïa à Cheval-Blanc s’il y a une possibilité.

Les pommes devraient nous être fournies par Colette.

Benoît continue à faire son pain pendant l’inter-saison, mais il faut aller le chercher chez lui à Cucuron le lundi de 17h à 19 h 30 après l’avoir commandé la veille au plus tard au 04 90 77 80 33. Benoit aura besoin d’un permanent toutes les semaines, car il va avoir deux amaps à servir le mardi ;  il faudra donc s’inscrire pour une permanence dans l’année quand on a un contrat de pain. Cécile Cointot l’aidera à rentrer les infos des contrats sur ordinateur pour faciliter la distribution.

Les fromages de chèvre reviennent mais en attendant fin mai ils seront disponibles le lundi chez Benoît aux mêmes heures.

Le trésorier fait un point rapide sur les finances ; du fait de la grande rigueur du bureau et de sa « générosité », et une fois déduits les frais (téléphone, site internet, sacs, frais d’apéro, etc), il reste aux alentours de 400 euros sur le compte. Sur cette somme sera prélevé de quoi racheter du petit matériel pour le lieu de distribution (balances, bassines, néons, etc.) ainsi que financer une partie du tout-venant déversé par Michel sur le lieu de parking. Si reliquat, nous étudierons la possibilité d’organiser un « événement »  (projection, conférence, ou autres, idées bienvenues !)

Enfin, nous procédons à l’élection de la moitié du bureau :

Les mandats de Eric Nicolaï, Cécile Cointot, Loic Damelet, Françoise Aprilante, et Jemba Krieg courrent encore une année, mais en raison d’un déménagement, Jemba Krieg démissionne .

Bruno Adam, Nathalie Visconti, Laurence Ely-Landon et Christophe Gout, en fin de mandat, sont candidats .

Jacques Alliti est candidat

Tous les candidats sont élus à l’unanimité.

Puis comme d’habitude, apéro-buffet, papote conviviale, échange de recettes et de trucs divers et variés…….Un très bon moment ensemble jusqu’à une heure avancée…

Une réflexion au sujet de « Compte-rendu AG »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.